Réalisations de Photos, d'Audiovisuels, de Dessins et de Textes...Espace détente...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Carnet de voyage de PICSEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Picsel




MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Mer 20 Jan 2010, 21:39

Oui oui brubru, un gros travail de tri et de traitement, mais bon j' ai retrouvé mes outils habituels dont mon clavier azerty, ce qui facilite les choses!

De Tulum à Chetumal (250km)

Au fur et à mesure de notre descente vers le sud, la route reste droite, monotone avec quelques vallonnements de faible amplitude, mais la forêt basse a laissé la place à la culture (champs de maïs, de sorgho, palmiers à huile, riz, canne à sucre, sisal ...) et à l 'élevage : vaches, zébus, et même quelques bisons. Nous croisons ça et là de nombreuses variétés d'oiseaux : ibis, hérons, cigognes, cormorans, aigles pécheurs, pélicans, vautours....les vautours sont nombreux et surveillent les bords des routes qu'ils débarrassent  des animaux qui s'y font tuer. L'un d'entre eux qui a raté son décollage à notre approche, a bien failli percuter notre pare-brise.
Après un arrêt pour admirer le cénote Azul, la lagune aux 7 couleurs de Bacalar, petite ville fortifiée, et un gigantesque acacia royal dont le tronc doit bien faire près de 2m de diamètre, planté près d'une maison, nous arrivons à Chetumal où nous passerons la nuit dans un hôtel très confortable et agréable "Los Cocos"

Deuxième étape : Chetumal - Kohunlich - Becan - Palenque (475km, la plus longue du circuit).

Nous reprenons la route avec notre guide et notre chauffeur pour traverser la péninsule d'est en ouest. Nous pénétrons dans le Campeche sur la route des sites d'architecture de style "Rio Bec".
La végétation reste tropicale : cocotiers, tulipiers du Gabon, amandiers de Madagascar, flamboyants, jacarandas, ficus, kapokiers, chicles (l'arbre du chewing-gum) etc...Nous traversons des petits villages ruraux qui semblent complètement isolés et manquer de tout, l’habitat maya traditionnel est constitué d'une hutte ovale avec un toit de palmes séchées, tous ont une école bilingue (espagnol et maya) fonctionnant souvent en téléenseignement, construite en dur pour servir de refuge en cas d'ouragan.
La météo a annoncé l'arrivée d'un front froid dans le golfe du Mexique. La pluie a fait son apparition avec des alternances d'éclaircies. Nous arrivons à Kohunlich sous la pluie : on se croirait en Bretagne! Il ne fait pas très chaud pour la région et l'humidité est pénétrante. Dommage pour les photos, mais il faudra bien faire avec!

Kohunlich est une cité maya qui a connu son apogée entre 600 et 800. Certaines constructions datent du IVeme siècle. Le site archéologique a été mis en valeur récemment grâce à la découverte de masques, par des pillards en 1968. La pluie s'est transformée en crachin breton pour notre visite. On évitera l'escalade des pyramides dont les marches sont devenues glissantes à l'exception bien entendu de la "pyramide des masques". Il faut imaginer un grand escalier central et de chaque côté, répartis sur 3 niveaux, 3 masques de 1,5m de hauteur, en stuc, avec les attributs du dieu solaire Kinich Ahau, qui représentent les souverains "déifiés" de la cité-état.

-1- Kohunlich, les masques du dieu solaire maya Kinich Ahau




-2- Kohunlich, masque du dieu solaire maya Kinich Ahau
Le dieu solaire est représenté affecté de strabisme avec des boucles d'oreilles et de narines, il est la figuration diurne du dieu créateur Itzamna




L'intérêt du site réside également dans sa végétation qui a envahi l'espace laissé libre par les mayas et en particulier il doit son nom a une espèce particulière de palmier : le "cohune" ou "Attalea cohune" qui prolifère sur le site et que l'on retrouve rarement ailleurs sur les autres sites de la péninsule.
Dès que la pluie cesse, on peut apercevoir quelques toucans et perroquets qui volent en couple.

-3- Kohunlich, le palmier "cohune" a colonisé le site.




-4- Kohunlich, l'écrin du site : le palmier "cohune".




-5- Kohunlich, la "plaza de las estelas"


Nous repartons de Kohunlich, sous la pluie persistante, pour le site de Bécan toujours sur "la route du Rio Bec" près de Chicanna. Bécan était une cité importante protégée par des douves qui lui servent aussi à stocker l'eau, qui en font sa caractéristique et seraient à l'origine de son nom.
Le site serait occupé dès 550BC et connaît son apogée vers 250, on ne recense plus de constructions après 830 et le site est abandonné vers 1200


-1- Bécan, une architecture de style "Rio Bec" La structure I.





-2- Bécan, le grand kapokier
Le kapokier (ceiba pentandra) est l'arbre sacré des mayas. C'est l'arbre de vie. L'axe de l'univers maya. La "ceiba" plonge ses racines dans l'inframonde (le Xibalba), sa ramure s'étend vers les différents points cardinaux du ciel, le tronc représente le niveau terrestre et permet de faire communiquer les trois niveaux : ciel, humains et inframonde. Au tronc est associée la couleur verte symbole de fertilité et de vie (niveau humain, surface terrestre); au "Nord" est associée la couleur blanche symbolise l'hiver, le commerce; au "Sud" est associé le jaune qui symbolise le printemps, la guerre, la richesse ; à "l'Est" est associé le rouge qui symbolise l'été et l'agriculture, couleur du sang et du soleil levant ; à "l'Ouest" est associé le noir, symbole de l'automne, de la mort.




-3- Bécan, une allée couverte permettait de passer d'un bâtiment à l'autre, on voit ici le principe de construction de la "voute maya".




-4- Bécan, une architecture de style "Rio Bec" monumentale.




-5- Bécan, une architecture de style "Rio Bec" avec des influences "Chenes".




-6- Bécan, ...quand les arbres s'en mêlent....à  l'attention de Cristan!




Ruines de monuments sous la pluie, vous allez me dire que sur le plan photographique cela ne présente guère d'intérêt...eh oui, d'autant plus que vous les trouveriez facilement sur Internet, bon mais ce n'est qu'un carnet de voyage... et quel dommage qu'elles ne soient pas en relief ! Il faudra que nous pensions à refaire le voyage d'ici 5 ans.

-7- Bécan, masque du dieu solaire maya Kinich Ahau



Dernière édition par Picsel le Mar 19 Jan 2016, 23:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.baladesetjardinsdusud.1cd5.com
Gy-Maud
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Mer 20 Jan 2010, 22:53

Au risque de me répéter, mille mercis pour ce partage, Picsel, ces leçons d'Histoire et de géographie, de sciences nat.
Depuis que graphomage existe, mon sac à mots s'est rempli de plein de connaissances, il ne pése pas lourd, il y a tant de bonheur à apprendre ..... surtout accompagnées, soit de belles images, soit d'un humour décapant .....




PS : les photos de là bas, déposées ici, ce sont les tiennes et c'est parce que c'est toi qui les a prises, qu'elles sont importantes pour nous!!

_________________
 
puisque ça ne ressemble à rien, ça ressemble à tout (Dan)
vos bonjours du matin sont mes sourires du jour  (Maud)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.univers-de-maud.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Jeu 21 Jan 2010, 07:09

Merci Picsel.....
Le grand kapokier...
On y retrouve tous les grands symboles ( plutôt archétype) universels..... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Picsel

avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Ven 22 Jan 2010, 01:03

Nous quittons Becan sous la pluie pour arriver à Palenque...sous la pluie. Dans le Campeche, les rivières et les fleuves ont "refait" surface, nous avons traversé le Rio Chumpan, le Rio Candelaria, le Rio Usumacinta qui fait la frontière entre le Campeche et le Tabasco que nous effleurons dans sa partie étroite pour pénétrer dans l'état du Chiapas.
A Palenque, notre hôtel, le "Nututun" nom maya donné à cause du bruit de la rivière qui coule à proximité est très sympa : ambiance bungalows dans un parc "botanique" tropical, le restaurant surplombant une boucle de la rivière dans laquelle viennent pêcher les cormorans et les loutres se baigner. Nous sommes les seuls occupants de l'hôtel, les vacanciers de Noël sont déjà repartis. Comme le disait notre guide "nous sommes dans la rain forest" et nous, le côté "rain" on l'a vraiment bien ressenti. Il a plu abondamment toute la nuit, et les arbres s'en souvenaient le lendemain matin! Petit espoir, une accalmie pour le petit déjeuner.

Troisième étape : Palenque - Champoton - Campeche (370km).

Nous repartons dès 8h vers le site "magique" de Palenque où nous arrivons avant la foule des touristes mais un "crachin breton" persistant nous poursuit et la température reste inférieure à la moyenne de la région. On ne peut pas avoir de la chance tout le temps!
Palenque est une autre "cité-état" maya. Sa réputation tient autant à la beauté du site, adossé à la montagne, dans la jungle tropicale, qu'à celle de ses monuments.
Le site est inscrit au patrimoine culturel de l'humanité de l' UNESCO depuis 1988.
Le fait qu'on ait découvert les tombes de Pakal Le Grand, 13 ème gouverneur de la Cité (dont 19 sont mentionnés sur les glyphes du temple des Inscriptions, où elle fut mise à jour en 1952) qui régna de 603 à 683 et celle de la Reine Rouge (couleur laissée par le cinabre, oxyde de mercure, dont elle était enduite) en 1999 par des archéologues qui effectuaient des restaurations dans le temple collatéral, n'est sans doute pas pour rien dans la renommée actuelle du site. Les deux visages étaient recouverts d'un masque mortuaire en jade.
Les principaux bâtiments dont on peut admirer les ruines aujourd'hui ont été construits par Pakal Le Grand (603-683)et ses deux fils qui lui ont succédé. C'est alors l'une des plus puissantes cités de la région.

-1- Palenque, le Temple des Inscriptions, dans la crypte duquel fut découverte en 1952 la tombe de Pakal Le Grand, 13eme souverain de Palenque d'après les inscriptions. La gravure sur sa pierre tombale est connue, certains en ayant fait une interprétation fantaisiste : celle d'un "cosmonaute maya". Le temple plus petit en premier plan est celui dans lequel fut découverte en 1999, lors de restaurations, la tombe de la Reine Rouge (couleur laissée par le cinabre, oxyde de mercure, dont elle était enduite).



-2- Palenque, le Temple des Inscriptions, ...un toit à la Mansart ! Sa construction fut ordonnée par Pakal Le Grand,  son fils aîné qui lui succéda termina son tombeau




-3- Palenque, le palais, construit sur une plateforme de 100x80m!




-4- Palenque, le palais, la cour des prisonniers!




-5- Palenque, le Temple de la Croix




-6- Palenque, le Temple du Soleil




-7- Palenque, des ruines dans la forêt tropicale.


Nous quittons Palenque après une visite au musée où la tombe de Pakal a été reconstituée. Destination Champoton sur le Golfe du Mexique où nous devons déjeuner. En remontant, le temps s'éclairci, nous longeons des élevages de bovidés, des rizières, on aperçoit d'innombrables oiseaux, les pélicans se font de plus en plus nombreux. Vers 15h nous arrivons au restaurant pour une excellente soupe aux haricots noirs et des filets de mérou! Après l'effort, le réconfort.

-1-Champoton, le restaurant.




-2-Champoton, les pélicans, ....au large les plateformes pétrolières




-3-Champoton, une petite ville de pêcheurs.



Dernière édition par Picsel le Mar 19 Jan 2016, 23:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.baladesetjardinsdusud.1cd5.com
Didi
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Ven 22 Jan 2010, 01:55

Wouawww!!!

Je n'ai encore rien dit jusqu'à présent, mais que dire devant un tel dépaysement!
Je m'en suis mis plein les yeux...
Je peux aller me coucher maintenant, et rêver des Mayas...
Merci pour ce magnifique carnet de voyage...
Pour tes vues et tes explications... géniales.
On pourra dire maintenant...
Picsel le Bourlingueur

_________________

"Si tous les gars du monde voulaient se donner la main..."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.on7ry.be
DAN
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Ven 22 Jan 2010, 08:08

Vraiment merci Daniel (picsel) pour ce merveilleux carnet de voyage que tu nous as réservé.
Pour le singe je n'ai rien dit, car j'avais aussi une photo de toi, mais comme tu étais mal coiffé je n'ai pas osé la mettre..

:lol!:
Revenir en haut Aller en bas
http://diaporamafanadan.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Ven 22 Jan 2010, 08:12

Bravo Picsel pour ces belles photos.
ET merci de nous les faire partager!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Ven 22 Jan 2010, 09:08

Ils ne connaissait pas le " plein pied" les mayas!

Merci, Picsel pour ce voyage chargé de souvenirs pour le nuage! sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Gy-Maud
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Ven 22 Jan 2010, 09:19


Les pélicans arf!!!!!!!! flower sunny

_________________
 
puisque ça ne ressemble à rien, ça ressemble à tout (Dan)
vos bonjours du matin sont mes sourires du jour  (Maud)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.univers-de-maud.com/
DIOU

avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Ven 22 Jan 2010, 09:55

Je me joints aux autres.... Tu nous as fait faire un très beau voyage.

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
http://henrid.1cd10.com/
Picsel

avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Sam 23 Jan 2010, 11:55

Salut à tous et merci pour vos commentaires, merci Didi, c'est sympa .....
Eh Diou....c'est pas fini.....j'irai jusqu'au bout, tu vas devoir passer par Uxmal, Chichen Itza et Riviera Maya et pas une marmotte, pas un isard à l'horizon....même pas un jaguar...que des iguanes!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.baladesetjardinsdusud.1cd5.com
vaLy_Lara

avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Sam 23 Jan 2010, 14:37

Merci Picsel , pas de soucis on est nombreux à te suivre... et dans un fauteuil en plus...
bon courage à toi surtout.
c'est superbe ce reportage, j'engrange plein de choses...
Revenir en haut Aller en bas
Picsel

avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Dim 24 Jan 2010, 16:14

Merci Valy, voici la suite...

Nous repartons pour Campeche où nous arrivons au soleil couchant (17h30).
Campeche est la capitale de l'état du même nom.

-1- Campeche, une rue du Centre historique


Campeche est fondée par les espagnols (Francisco de Montejo) en 1540. Elle a du se prémunir des attaques incessantes des pirates (Francis Drake, Henry Morgan) au XVI et XVII ème siècle, en s'entourant de fortifications dont il subsiste encore une grande partie aujourd'hui. C'est la seule ville fortifiée qui reste au Mexique.

-2- Campeche, les fortifications l'une des portes de la ville historique.
Campeche est inscrite depuis 1999 sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO



A l'époque c'est un port de commerce florissant (agrumes, bois précieux, canne à sucre, sisal, rouge cochenille, cire, miel...).
Elle tient son nom du roi Ah Kim Pech. Campeche a fait d'énormes efforts de restauration pour pouvoir prétendre à son inscription au patrimoine mondial. Bien qu'au bord du golfe, il n'y a pas de plage. Un port en mer permet aux bateaux d'accoster.

-3- Campeche, la ville coloniale.
Campeche est inscrite depuis 1999 sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO




-4- Campeche, la ville coloniale, les arcades de la Casa Vieja près de la cathédrale.




-5- Campeche,  la cathédrale de la Conception.



Quatrième étape : Campeche - Uxmal - Merida (235km).

Après notre nuit au Plaza Campeche, d'excellente qualité et bien situé dans le centre historique,  nous repartons pour Uxmal à 78km dans le Yucatan : le pays Mayab. Nous empruntons des routes "départementales" qui restent de bonne qualité. Pendant des km nous longeons des exploitations agricoles sans voir de villages (ils sont situés à l'écart de la route).  De nouveau la végétation s'est réduite en hauteur pour faire face à l'absence de l'eau en surface. Une des activités principales de la région est l'apiculture. C'est le royaume de l'abeille melipona, dépourvu d'aiguillon et qui fait un miel d'excellente qualité parait-il. Les cultures sont nombreuses et variées : maïs, coton, papayes,...le relief reste plat.

Uxmal (= la trois fois construite), est une cité maya dont l'apogée se situe entre 750 et 1000. Son architecture et sa décoration particulièrement riche représentent le style Puuc (façades richement décorées en partie haute). Uxmal est essentiellement dédiée au dieu Chaac (Tlaloc pour les Aztèques), dieu de la pluie pour les mayas dont on comprend l'importance qu'il pouvait avoir dans cette région essentiellement tournée vers l'agriculture,

-1- Uxmal,  le symbole du dieu Chaac, omniprésent dans la décoration architecturale.



La pyramide principale d'Uxmal, dite du Devin, dont le début de la construction date du VI ème siècle, présente la particularité d'une base rectangulaire arrondie, presque elliptique, de 35m de haut, 120m de côté. Comme de nombreuses autres pyramides mayas ou aztèques, la construction s'est effectuée en plusieurs phases, on reconstruisait une pyramide au dessus de l'ancienne tous les 52 ans dit-on, à la manière de poupées russes. Uxmal n'échappe pas à la tradition, 6 phases de construction successives auraient été identifiées par les archéologues.

-2- Uxmal,  la pyramide du Devin .




-3- Uxmal,  la pyramide du Devin vue depuis le temple "des oiseaux" .




-4- Uxmal, la pyramide du Devin, le symbole de Chaac dieu de l'eau et de la pluie, qui "serpente" de chaque côté de l'escalier ouest.


Au sommet de la pyramide d'Uxmal, la porte du temple représente une bouche monstrueuse d'inspiration Chenes, symbôle du dieu créateur Itzamna,

-5- Uxmal, la pyramide du Devin, la porte du temple de style Chenes.





-6- Uxmal, le "quadrilatère des nonnes" face exposée sud.
Son nom attribué par les archéologues européens par référence à la similitude de forme avec les cloîtres.
Quatre palais disposés autour d'une cour central. Les décorations de la façade représentent des huttes mayas encadrées de masques empilés du dieu Chaac.




-7- Uxmal, le "quadrilatère des nonnes" vu depuis le temple "des tortues".





-8- Uxmal, le "palais du gouverneur" reconnu comme le chef-d'oeuvre de l'architecture Puuc.
20 000 pierres auraient été utilisées comme des mosaïques pour décorer la façade.




-9- Uxmal, le "pigeonnier"
Appelé ainsi à cause de la "crête" composée de niches qui surmonte le bâtiment très certainement utilisé comme grenier (à maïs?)




-10- Uxmal, les habitants du coin....nous retrouvons les iguanes!




-11- Uxmal, les habitants du coin....un pitangus / tyran quiquivi !



Nous laissons Uxmal, inscrite au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1996, pour Muna, un village maya à proximité où nous déjeunerons dans un restaurant local maya dont les propriétaires ont monté une petite entreprise familiale de fabrication artisanale selon les méthodes ancestrales mayas de copies de statuettes "Jaïna" pour les collectionneurs et les musées. (Très belles réalisations).

-12- Muna, restaurant local et poterie artisanale



Dernière édition par Picsel le Mar 19 Jan 2016, 23:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.baladesetjardinsdusud.1cd5.com
Gy-Maud
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Dim 24 Jan 2010, 16:29

Entre la beauté du paysage et la lumière particulière, la balade continue avec des étoiles plein les yeux!!!!

_________________
 
puisque ça ne ressemble à rien, ça ressemble à tout (Dan)
vos bonjours du matin sont mes sourires du jour  (Maud)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.univers-de-maud.com/
Cristan

avatar


MessageSujet: re Picsel   Dim 24 Jan 2010, 16:45

bonjour Picsel,
carnet détaillé jusque dans les moindres détails histriques et culinaires entre autres,
superbes photographies , mille merci du partage de ce magnifique voyage.

amitiés
Cristan
Revenir en haut Aller en bas
Picsel

avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Dim 24 Jan 2010, 18:35

Merci Gy, merci Cristan sympa ...

De Muna à Mérida, nous traversons une région un peu plus vallonnée dont notre guide nous dira que ces plissements résulteraient de l'impact de la météorite de 10km de diamètre, tombée à Chicxulub sur la côte nord, vers la pointe nord-ouest du Yucatan il y a 65 millions d'années et dont le cratère de 200km de diamètre serait enfoui sous 1000m de sédiments.
Nous arrivons à Mérida, capitale du Yucatan, environ 1 million d'habitants, au coucher de soleil.
Comme Campeche, Mérida est une ancienne ville coloniale fondée par Francisco de Montejo Le jeune en 1542 construite sur les ruines d'une grande ville maya.

-1- Mérida, le centre historique près de la Cathédrale.
Quelques beaux spécimens d'archontophoenix (palmier royal)




-2- Mérida,  la Cathédrale.




-3- Mérida, l'entrée du Palais du Gouverneur
qui abrite les fresques contemporaines de Fernando Castro Pacheco, racontant l'histoire du Yucatan.




-4- Mérida, Palais du Gouverneur, fresque de  Fernando Castro Pacheco
la création de l'homme selon la légende maya (1971).




-5- Mérida, Palais du Gouverneur, fresque de  Fernando Castro Pacheco
la vente des indiens (1974). Illustrant le commerce de certains politiciens du Yucatan avec les esclavagistes cubains.


Nous terminerons la soirée avec le festival des danses du Yucatan organisé par la municipalité de Mérida sur le zocalo. Ce festival annoncé par une avalanche de pétards, débutera par le défilé des groupes de danses en habits traditionnels défilant sous la bannière de leur paroisse.


Dernière édition par Picsel le Mar 19 Jan 2016, 23:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.baladesetjardinsdusud.1cd5.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Dim 24 Jan 2010, 18:40


Que de souvenirs tu éveilles en moi.....
Super voyage que tu as fait!
Revenir en haut Aller en bas
vaLy_Lara

avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Dim 24 Jan 2010, 18:48

haaaaaaaaaaa c'est superbe...
Depuis le début je suis tout celà sur mon Atlas... un vrai plaisir,
Merci encore Picsel (mais je l'ai déjà dit)
Revenir en haut Aller en bas
Picsel

avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Mar 26 Jan 2010, 14:38

Cinquième étape : Mérida - Chichen Itza - Riviera Maya (320km)

Nous arrivons à Chichen Itza située à 120km au sud-est de Mérida vers 10h. C'est déjà un peu tard pour ce site extrêmement fréquenté par les touristes. Contrairement aux autres sites que nous avions visités, ici les marchands ambulants envahissent le site et installent leurs tréteaux un peu partout jusqu' au pied des  monuments, difficile de les éviter. C'est le site le plus visité du Mexique.
Le site est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1988.
Le site est d'abord peuplé par les Mayas. Les premières constructions datent de 600, adoptant le style maya puuc puis vers 800 arrivent les Itzas (des Mayas venus du Tabasco au sud-ouest). Chichen-Itza signifiant "dans la bouche du puits des Itzas" en référence au cénote qui se trouve sur le site et dans lequel des offrandes ont été retrouvées par les archéologues. Environ 150 ans plus tard, l'architecture subit l'influence des Toltèques par échanges commerciaux, invasion, etc..Ceci se traduit par une partie plus ancienne (maya puuc) où le dieu de la pluie Chaac est omniprésent dans la décoration et une partie maya-toltèque plus récente où figure le symbole du serpent à plume (Quetzalcoatl pour les Toltèques, Kukulcan pour les Mayas). Entre 850 et 1150 la cité compte entre 50000 et 100000 habitants et contrôle les activités économiques de la région. Elle est abandonnée vers 1250 au profit de Mayapan.

-1- Chichen Itza, El Castillo
Pyramide dédiée au dieu Kukulcan, le serpent à plume est l'intercesseur entre les dieux et les hommes, entre le ciel et la terre et descend le long des escaliers de la pyramide. La pyramide est construite de telle façon qu'aux équinoxes, le 20 mars et le 20 septembre, entre 14h15 et 16h50, les rayons du Soleil projettent sur les rampes de l'escalier nord des triangles de lumière qui se déplacent vers le bas au fur et à mesure que le Soleil poursuit sa course ce qui donne l'impression qu'un immense serpent descend du sommet de la pyramide. Ces jours-là le site est envahi par des milliers de visiteurs.




-2- Chichen Itza, le temple des Guerriers
qui servit de décor au film "La vengeance du Serpent à plumes"




-3- Chichen Itza, le temple des Guerriers,
Un Chacmool, messager céleste?  (table d'offrandes ou de sacrifices?) garde l'entrée du temple, entre les colonnes serpentiforme qui soutenaient la toiture du temple.




-4- Chichen Itza, les Mille Colonnes,
un très surprenant ensemble de colonnes dans le prolongement de celles du temple des guerriers




-5- Chichen Itza, le terrain de jeu de pelote,
La dimension du terrain de jeu laisse penser qu'il était utilisé pour des compétitions de haut niveau.
C'est le plus grand du continent. Le jeu se terminait par les sacrifices rituels. Les bas reliefs, tout le long du soubassement illustrent le déroulement du jeu.




-6- Chichen Itza, l'un des deux anneaux du terrain de jeu dans lequel devait passer la pelote en caoutchouc symbolisant la course du Soleil.




-7- Chichen Itza, Le temple des Jaguars
en fait deux temples : une partie haute donnant sur le jeu de pelote permettait aux dignitaires de suivre le jeu, une partie basse ouvrant côté de la pyramide de Kukulcan.




-8- Chichen Itza, Le temple des Jaguars
la partie haute donnant sur le jeu de pelote. Les colonnes serpentiformes soutiennent le linteau.




-9- Chichen Itza, L'observatoire "El caracol"
Son nom rappelle l'escalier en colimaçon qui permettait d'atteindre la partie haute. La forme circulaire est surprenante, c'est le seul monument de ce type que nous ayons vu. Il servait aux observations astronomiques et en particulier la fenêtre principale au dessus de l'entrée se trouve dans l'axe exact du point où le soleil se couche le 13 août (date anniversaire du 4 ème Univers pour les Mayas en 3114BC).




-10- Chichen Itza, le parc d'un hôtel à proximité du site.



Nous quittons Chichen Itza pour aller prendre un déjeuner chez l'habitant dans une hutte maya traditionnelle, dans la communauté maya de Yaxunah : cuisine au feu de bois, galettes de maïs fabrication maison. Un repas simple mais correct à base de haricots rouges et de poulet.
Nous reprenons la route ensuite pour Riviera Maya.


Dernière édition par Picsel le Mar 19 Jan 2016, 23:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.baladesetjardinsdusud.1cd5.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Mar 26 Jan 2010, 14:49

Alors en route pour cette rivière....
Le voyage continue
Revenir en haut Aller en bas
Gy-Maud
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   Mar 26 Jan 2010, 15:32

Pour l'observatoire nous n'avons rien inventé!
La dernière image : elle fait puuuuuuuuuuuuub ce n'est pas péjoratif !!!!!!!!!!!!!!!!!!

_________________
 
puisque ça ne ressemble à rien, ça ressemble à tout (Dan)
vos bonjours du matin sont mes sourires du jour  (Maud)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.univers-de-maud.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carnet de voyage de PICSEL   

Revenir en haut Aller en bas
 

Carnet de voyage de PICSEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» Carnet de voyage de PICSEL
» Théâtre : Carnet de Voyage - Création Romane - 2011
» [BD/manga] Japan Ai - carnet de voyage
» Louloute - Mai 2010 - Carnet de Voyage sur la Thaïlande
» Carnet de voyage à Séville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRAPHOMAGE :: ESPACE DES CRÉATEURS D'IMAGES :: LES CARNETS DE VOYAGE, DE REPORTAGE ET DE RENCONTRES DES GRAPHOS-